04/03/2020

Les travaux du Conseil mis en valeur à la 2e conférence internationale sur la Francophonie économique

La présidente du Conseil supérieur de l’éducation, Maryse Lassonde, participe à la 2e conférence internationale sur la Francophonie économique de l’Observatoire de la Francophonie économique (OFE) qui se déroule du 2 au 4 mars à Rabat, au Maroc.

Forts d’une déclaration commune signée en 2019, le Conseil supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique du Maroc et le Conseil supérieur de l’éducation du Québec se sont unis dans l’organisation d’une table-ronde sur l’enjeu des disparités en enseignement postsecondaire dans l’espace francophone.

Cette activité, qui a eu lieu le 2 mars en après-midi, fut l’occasion de partager les particularités et les similarités des disparités en éducation postsecondaire universitaire en offrant des regards croisés du Maroc, du Québec et de l’Afrique francophone. Cette convergence des préoccupations a également permis de partager des pratiques prometteuses visant à favoriser l’accès et la réussite aux études postsecondaires universitaires des diverses populations étudiantes, notamment des femmes et des jeunes, afin de favoriser ultimement leur pleine participation à la société.  

En prenant appui sur le plus récent avis portant sur la formation universitaire, le Conseil a mis en lumière les disparités de différentes natures qui persistent dans son système universitaire. Bien que le taux de diplomation universitaire de la population québécoise connaît une progression constante depuis les dernières décennies, le Conseil demeure préoccupé par le constat que la démocratisation de l’enseignement universitaire demeure un projet inachevé. Le Conseil a finalement présenté le portrait des principaux groupes de la population qui sont toujours sujets à des disparités dans l’accès ou la réussite universitaires.


Retour aux actualités