Photo sigle comissions et comités

Nominationdes membres

Le Conseil, son comité et ses commissions

Les personnes qui siègent à la table du Conseil et à ses instances le font en tant que citoyennes et citoyens et à titre bénévole. Elles ne s’y trouvent pas en tant qu’experts, gestionnaires ou délégués porteurs d’intérêts particuliers. Elles sont mises à contribution pour orienter et enrichir la préparation des avis et rapports du Conseil supérieur de l’éducation (CSE).

Les membres de la table du Conseil sont nommés par le gouvernement, et ce, pour un mandat d’au plus quatre ans. La table du Conseil peut accueillir de nouveaux membres à tout moment dans l’année, lorsque des postes deviennent vacants.

Les membres des commissions du Conseil sont quant à eux nommés par la table du Conseil, conformément au  Règlement de régie interne du Conseil supérieur de l’éducation.

Leur mandat est d’au plus trois ans et débute généralement le 1er septembre de chaque année. Il n’est renouvelable qu’une seule fois consécutivement.

Quant au Comité du rapport sur l’état et les besoins de l’éducation (CREBE), il est composé d’une douzaine de membres nommés par le Conseil. La composition se renouvelle à tous les deux ans, soit à la suite du dépôt du rapport au ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur tel que prévu dans la loi constitutive du Conseil. Sauf exception, il n’y a pas de renouvellement possible.

La Table du Conseil se réunit au moins huit fois par année alors que les membres du comité et des commissions se rencontrent au moins quatre fois par année. Les rencontres se tiennent à Montréal ou à Québec.

En vue d’assurer une représentativité adéquate au sein des instances du Conseil, il est important qu’il y ait des candidatures provenant de chacun des groupes suivants :

  • personnel cadre;
  • personnel enseignant et non enseignant;
  • représentantes et représentants des milieux socioéconomiques;
  • parents;
  • étudiantes et étudiants, dans le cas de l’enseignement collégial et universitaire et de l’éducation des adultes.

La composition des instances du Conseil supérieur de l’éducation doit refléter la diversité de la société québécoise. Le Conseil fait ainsi siennes les orientations du gouvernement du Québec en la matière et il cherche un équilibre dans la composition de ses commissions. Aussi, il s’assure que les personnes nommées occupent des fonctions diversifiées et qu’elles proviennent du réseau tant public que privé, tant francophone qu’anglophone. Le Conseil tient aussi compte de l’équilibre indispensable en ce qui a trait à la représentation des hommes et des femmes, de la provenance géographique des personnes ainsi que de leur appartenance à une communauté culturelle ou à une minorité visible. Le Conseil encourage également une participation de représentants des Premières Nations et des Inuits. Selon la composition des instances à un moment donné, il se peut qu’une candidature qui n’a pas été retenue une année le soit éventuellement.

Vous aimeriez participer aux travaux menés par le Conseil supérieur de l’éducation et ses instances? Pour devenir membre bénévole d’une instance du Conseil, vous devez signaler votre intérêt auprès d’une association ou organisation du milieu de l’éducation dont vous êtes membres. Ces associations recueilleront les candidatures jusqu’au 30 mars 2020 en vous fournissant le formulaire d’inscription.