29/10/2020

Message de la présidente

Depuis plus d’un an, j’ai eu le plaisir de participer aux travaux du comité du Chantier sur l’Université du futur. Nous y avons entendu des présentations stimulantes faisant état de plusieurs démarches innovantes à travers le monde. Nous avons également eu des discussions fort intéressantes liées aux grands enjeux mondiaux qui influencent la définition de l’université dans un contexte de changements globaux. Ce furent ces échanges constructifs qui ont mené au document soumis à la consultation actuelle.

À la suite de l’appel de consultation générale envoyé en septembre dernier, le document sur l’Université du futur a été soumis à quatre de nos instances : la Commission de l’enseignement et de la recherche universitaires (CERU), la Commission de l’enseignement et de la recherche au collégial (CERC), la Commission de l’éducation des adultes et de la formation continue (CEAFC) et le Comité interordres de la relève étudiante (CIRÉ).

À partir des commentaires émis, le Conseil supérieur de l’éducation a entériné, conformément à notre loi constitutive, le document intitulé « Mémoire du Conseil supérieur de l’éducation concernant le document L’Université québécoise du futur : tendances, enjeux et piste d’action et de recommandations », que nous rendons public aujourd’hui.

Essentiellement, le Conseil salue l’identification des grands enjeux sociétaux déterminés par le Comité et reconnaît que les statistiques démontrent la nécessité d’une action immédiate. En effet, le Conseil est d’avis que l’arrimage entre les grandes tendances présentées dans le document et les recommandations qui y sont formulées permettront, dans ce premier temps, de se pencher sur certains enjeux actuels.

En ce qui concerne la poursuite de la réflexion sur le futur de l’université québécoise, le Conseil est d’avis que les nouveaux enjeux et les pistes d’action dégagés devront faire l’objet d’une discussion collective et que les recommandations pourront être revues à la lumière des consensus qui émergeront. Le dialogue avec les acteurs, et très certainement les jeunes, est essentiel tout au long du processus, afin d’assurer une vision commune et porteuse de l’université du futur ainsi que de susciter l’adhésion à un projet collectif d’université du futur. Le Conseil a à cœur le développement des établissements d’enseignement supérieur au Québec et est heureux de s’impliquer activement dans les discussions entourant leur avenir afin de contribuer, à sa façon, à ce qu’ils répondent véritablement aux défis du futur.


Retour aux actualités