11/02/2020

Journée internationale des femmes et des filles de science 2020

En cette Journée internationale des femmes et des filles de science, le Conseil attire votre attention sur ces données (2018).

Le Conseil constate que peu de femmes choisissent de poursuivre des études universitaires dans la plupart des domaines du génie ainsi que dans certaines disciplines de sciences naturelles. Cette situation préoccupe l’organisme qui recommande d’étudier les disparités en matière d’accès à la formation universitaire, de représentation et de diplomation, notamment les disparités liées au genre.

Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez l’avis Les réussites, les enjeux et les défis en matière de formation universitaire au Québec paru en décembre 2019 (pages 46 à 49).

Par ailleurs, Mme Lassonde a participé au panel intitulé Femmes en sciences et génie : vers des milieux plus inclusifs en compagnie de Sophie Brière, Ève Langelier, Edith Ducharme, Mariana Royer, Martine Lizotte et Vincent Larivière qui s’est tenu à l’Université Laval.

C’est par l’éducation, et dès le plus jeune âge, que nous arriverons à faire aimer les sciences par tous et surtout, par toutes. L’enseignement des sciences est au coeur de la solution, a commenté Mme Maryse Lassonde lors de cette activité.


Retour aux actualités