04/12/2018

Le 4 décembre 2018 marque l’arrivée de la nouvelle secrétaire générale du Conseil, Mme Christina Vigna

La présidente du Conseil supérieur de l’éducation, Mme Maryse Lassonde, est heureuse d’annoncer l’entrée en fonction de Mme Christina Vigna à titre de secrétaire générale du Conseil. Détentrice d’un baccalauréat en droit et d’une maîtrise en droit international, Mme Vigna a également suivi le programme du Cercle des jeunes leaders de la fonction publique à l’École nationale de l’administration publique en 2016 et s’est distinguée par l’obtention du prix Relève de gestion de l’Alliance des cadres de l’État en 2015 pour sa contribution au développement de son organisation.

Mme Vigna partagera son expertise et ses habiletés avec le Conseil, lesquelles elle a acquises grâce aux diverses fonctions et postes de gestion occupés pendant ses vingt années de carrière au sein du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, où elle a agi notamment à titre de directrice générale aux Politiques, affaires francophones et multilatérales, de directrice de la Francophonie et de la Solidarité internationale – mandat au cours duquel elle a représenté le gouvernement du Québec au sein du conseil d’administration de l’Agence universitaire de la Francophonie -, de directrice Amérique latine et Antilles, de coordonnatrice aux affaires de l’UNESCO à la Direction des organisations internationales, de chef de pupitre à la Direction Europe et à la Direction Amérique latine et de conseillère au New England Board of Higher Education à Boston.

Dans le cadre de ses activités professionnelles, elle a su démontrer son sens aigu du travail d’équipe, son engagement, sa capacité relationnelle, son sens inné de la diplomatie de même que sa capacité à dynamiser et à rallier ses collègues tout en donnant un sens à l’action.

Passionnée d’éducation et dotée d’une solide expérience en gestion au sein de la fonction publique québécoise, Mme Vigna se dit heureuse de pouvoir s’investir plus intensément dans les dossiers relatifs à l’éducation et de contribuer activement, dans le cadre de ses nouvelles fonctions, à l’amélioration du système d’éducation du Québec, à la mission du Conseil supérieur de l’éducation et à son rayonnement tant national qu’international.


Retour aux actualités