Conseil supérieur de l'éducation
 
Comité protestant : « Sans TOI, mission impossible »

par Graham Jackson,
président du Comité protestant

Cette année, l’école primaire de la Farandole, située à Saint-Hubert et faisant partie de la Commission scolaire Marie-Victorin, a choisi ce thème qui peut revêtir deux sens. Il fait d'abord référence à l'importance de Dieu dans nos vies, mais aussi à celle de l'engagement de chaque élève à la vie étudiante et à sa réussite scolaire. L’engagement des parents, l’appui de la commission scolaire, le dévouement de tous les enseignants et enseignantes ainsi que l’enthousiasme manifeste des élèves font de cette école un lieu privilégié pour apprendre.

 

Une visite enrichissante

Ce fut un réel plaisir pour les membres du Comité protestant de visiter récemment une école où l’on privilégie le développement intégral et harmonieux de l’élève, incluant autant l’aspect spirituel que tous les autres aspects. Carole Morin-Haché, présidente du conseil d’établissement, raconte que des parents de différentes confessions protestantes ont travaillé ensemble à la préparation de la requête pour une école avec un projet éducatif répondant à leurs besoins.

 

Le projet éducatif de l’école

L’école de la Farandole a vu le jour il y a deux ans. Elle dispense un enseignement conforme au régime pédagogique du ministère de l’Éducation en y intégrant le programme d’enseignement moral et religieux protestant enrichi.

Le projet éducatif vise à transmettre aux élèves des valeurs issues de l’histoire judéo-chrétienne et à les amener à se donner des règles de vie qui s’en inspirent. Un tel projet est dynamique et se construit dans le quotidien. Les références à l’héritage québécois, à la diversité culturelle et à la tradition protestante en constituent le fondement.

 

Le service d’animation religieuse

Un élément essentiel de la vie étudiante de l'école est sans nul doute la présence de l’animateur religieux. Cette personne, douée et inspirée, contribue au moyen de diverses activités amusantes et pertinentes, à enrichir l'expérience chrétienne de tous les enfants, de la maternelle à la 6e année.

 

Une école en pleine croissance

Cette année, 185 élèves sont inscrits à l'école de la Farandole. La directrice, Mme Johanne Dupras, prévoit environ 300 inscriptions l'an prochain, avec l'addition du secondaire I.

Le Comité protestant encourage vivement l’élaboration de projets éducatifs qui répondent aux besoins et aux attentes des parents. La plus grande marge de manœuvre laissée aux établissements, un point marquant de la réforme de l’éducation, devrait permettre à des écoles comme l’école de la Farandole de s'épanouir encore davantage.

Quel grand privilège de vivre dans une province ou le mot « choix » est symbole de liberté et marque de démocratie.

 

Panorama • Volume 5, numéro 2 • Mai 2000

Publications

Inscrivez-vous à la liste de diffusion

Processus de nomination des membres

Le Conseil est membre de l'EUNEC