Conseil supérieur de l'éducation
 
Mémoire du Conseil sur le Projet de politique de L'ÉDUCATION DES ADULTES

 

En mai 2001, le ministre d'État à l'Éducation et à la Jeunesse,  François Legault, et le ministre d'État au Travail, à l'Emploi et à la Solidarité sociale, M. Jean Rochon, rendaient public le Projet de politique de l'éducation des adultes dans une perspective de formation continue. Pour le Conseil supérieur de l’éducation, la publication de ce projet constitue une étape majeure, très attendue des milieux intéressés. C’est ce qui ressort du mémoire qu’il a adressé au ministre Legault en août dernier.

 

Une formation qui doit déborder le seul cadre de l’emploi

D'entrée de jeu, et c'est le message principal qu'il adresse aux ministres responsables de la politique, le Conseil déplore dans son mémoire l'accent presque exclusif mis sur la formation liée à l'emploi.

Le développement de l’employabilité et la qualification de la main-d’œuvre ont pris, au cours des dernières années, une place de plus en plus importante dans l’offre de services de formation continue. Certes, l’éducation doit demeurer sensible à la conjoncture économique et aux fluctuations du taux de chômage. Cependant, comme pour l’éducation des jeunes, les orientations à promouvoir pour l’éducation tout au long de la vie de l’adulte, ne peuvent se limiter à une vision d’adaptation aux besoins d’insertion rapide ou de maintien en emploi.

En effet, la promotion des valeurs éducatives et de l'éducation à la citoyenneté, l’accès du plus grand nombre au savoir, à la culture et à l’information, le développement continu des connaissances générales et des compétences professionnelles, bref, la prise en considération des besoins éducatifs de la personne dans toutes ses dimensions  doivent guider une politique de l'éducation des adultes dans une perspective de formation continue.

En conséquence, le Conseil souscrit aux principes et orientations du projet de politique, mais il recommande, dans le but d'élargir la vision de la politique de l'éducation des adultes, une orientation qu’il formule en ces termes :

Assurer l'accès à la formation continue au plus grand nombre d'adultes, particulièrement à ceux qui en sont éloignés, leur permettant d'acquérir des savoirs et de développer des compétences les rendant plus aptes à assumer leurs divers rôles dans la société, comme personne, comme parent, comme travailleuse ou travailleur et comme citoyenne ou citoyen.

La politique gouvernementale de l'éducation des adultes dans une perspective de formation continue devra résolument être orientée vers les exigences du XXIe siècle. Dans cette perspective, le Conseil a fait valoir dans son mémoire des réserves importantes. Il a insisté sur la nécessité d'enrichir le projet de politique afin de répondre à des besoins changeants et multiples.

En conclusion, le Conseil considère que le projet de politique contient déjà, à bien des égards, des éléments prometteurs parce que rassembleurs, à la condition cependant d'y apporter des modifications majeures.

Panorama • Volume 6, numéro 3 • Novembre 2001

Mémoire (PDF)

Publications

Inscrivez-vous à la liste de diffusion

Processus de nomination des membres

Le Conseil est membre de l'EUNEC